René Grignon est un compositeur québécois, né à Mont-Laurier. 

Il débute la guitare à sept ans avec celle de son père. Plusieurs années plus tard, il obtient un baccalauréat en musique à l'Université de Montréal et en arrangement à l'Université Concordia.

 

Dans les années 1980, il entreprend la composition musicale dans un style électro-dance pour les artiste Suzy Q, Sonya Ball, Chantal Condor et Géraldine Cordeau.

 

Il devient le compositeur résident de la maison de disques Downstairs. Sa chanson « Computer music » est un succès pour Suzy Q en Allemagne et au Mexique. (NB: Depuis 2015, elle est devenue un succès radio au Japon )

Il devient ensuite membre du groupe musical new wave de Montréal 

«Trans-X », fondé par le chanteur et compositeur Pascal Languirand, et il compose ave lui ( « Eyes of desire » et « Mr. Computer » entre autres.)

 

Fasciné par Céline Dion, il écrit en 1986 la musique d'une ballade intitulée « Stay » et la soumet à René Angélil.  Angélil et Dion décident de l'enregistrer, en anglais d'abord, puis en français sur un texte du parolier de renom Eddy Marnay. La version anglaise « Stay »est inédite, la version française s'intitule « Fais ce que tu voudras ». Elle est présente sur les albums « Les Chansons en or  (1986) » et « On ne change pas (2005) » La chanson devient également le premier clip francophone de Céline Dion. On le retrouve dans une compilation des clips de Céline Dion « On ne change pas-DVD ». Grignon se lie d'amitié avec Eddy Marnay et les deux se rendent visite à plusieurs reprises en France et à Montréal. 

 

En 1988, il fait la connaissance de Mario Pelchat, et emballé par sa voix, Grignon lui fait rencontrer Eddy Marnay et, ensemble, ils composent « On s'aimera un jour » pour un album intitulé simplement «Mario Pelchat » qui sera certifié disque d'Or en 1989. Grignon collabore par la suite avec plusieurs autres paroliers et interprètes, et s'équipe d'un studio d'enregistrement.

 

De 1995 à 2015, René Grignon crée la musique de plus de 500 épisodes de séries télévisées et documentaires, ce qui l'amène à expérimenter presque tous les styles de musique.

 

En 2006, il travaille aux arrangements, à la programmation et à la réalisation de l'album « Get ready » de son ami le chanteur français Gilbert Montagné. Il arrange notamment la section des cordes composée de quatorze musiciens ainsi que les partitions pour trois cuivres, en plus de jouer la basse, la guitare et le piano. « Get ready » est réalisé à distance, reliant plusieurs studios, à Paris et à Montréal. L'enregistrement de la voix de Gilbert Montagné se fait à Paris, tandis que celui des musiciens et choristes est réalisé à Montréal avec des musiciens et choristes québécois.Il travaille depuis 2018, avec plusieurs auteurs, à un projet de disques et de spectacle intitulé : «Vivre au maximum»